S’il s’agit de votre premier séjour à Saint-Barth, voici quelques photos et indications qui vous permettront de mieux appréhender la conduite sur notre petite île.

Saint-Barthélemy est une toute petite île de seulement 3 km sur 7 pour une superficie d’environ 19 km2 (21 km2 avec les îlets alentours), .
Saint-Barth présente pourtant des reliefs assez importants et les quartiers (ou villages) se succèdent entre les mornes : Salines, Grand-Fonds, Toiny, Saint-Jean, Lorient et sa case des surfeurs, Flamands, Anse des Cayes, Corossol, Public ou Gustavia, le port et principal quartier considéré comme la capitale de l’île… Une capitale à la taille de l’île de Saint-Barthélemy avec quelques rues droites tracées à l’époque suédoise et entourant une étroite baie fermée aménagée en port de plaisance pour les yachts de luxe et l’arrivée des Ferries assurant le transfert avec l’île voisine de Saint-Martin.

Les routes sont étroites et même si le programme de rénovation permet d’en améliorer sans cesse la qualité, le revêtement en ciment pourra vous surprendre.
Les véhicules 4x4 sont bien pratiques car ils restent très performants même sur routes humides et leur boite de vitesse à rapport court permet de monter certaines côtes vraiment raides. Et pour certaines villas, ce type de voiture 4x4 est recommandé (ces cas exceptionnels sont signalés par les agences immobilières).
Pour autant les voitures plus classiques, même petites, restent tout à fait adaptées à l’île et passent partout.

La vitesse est limitée partout à 50km/h et parfois à 30km/h. D’ailleurs, vous vous rendrez compte qu’avec le relief, les routes étroites et sinueuses, et le revêtement en ciment, il n’est pas raisonnable de rouler plus vite. De toute façon l’île est tellement petite que vous êtes à 10 ou 15 minutes de tout. Et puis vous êtes en vacances après tout !… Alors prenez votre temps et adoptez le rythme antillais.

Profitez de vos journée pour découvrir les différentes plages de la petite Saint-Barth : Salines, Gouverneur, Flamands, Saint-Jean, Shell-Beach, ou la micro plage de la Petite Anse. Quant à la plage de Colombier, elle se mérite car on y accède que par un sentier ou par la mer… mais quel bonheur et quelle tranquillité. Pensez-à prendre de l’eau et votre masque pour profiter des fonds sous-marins de la Mer des Caraïbes ! Au lagon de Grand Cul-de-Sac, profitez des restaurants sur la plage et essayez-vous aux sports nautiques (kite surf, windsurf, jet-ski, plongée sous-marine ou le nouveau sport à la mode le Fly-Board).
Du coté de Grands-Fonds et Toiny, c’est la côte sauvage, livrée aux embruns de l’Atlantique. On y accède facilement en voiture car la route longe la mer. Vous pourrez vous garer et pour les plus aventuriers, emprunter le sentier jusqu’aux piscines naturelles.